<

Fermer un balcon en véranda


Transformer un balcon pour en faire une véranda est votre rêve ? Bonne nouvelle, c'est tout à fait possible !
Cette modification est toutefois soumise à l'autorisation du service d'urbanisme de votre commune ou de votre copropriété, avec certaines conditions à respecter.

La véranda balcon, un espace agréable toute l'année

Vous possédez un balcon et vous avez décidé de le fermer afin d'en profiter en toute saison ? L'idée est effectivement séduisante ! Vous allez pouvoir gagner en superficie, optimiser l'agencement de votre logement, jouir d'une bonne luminosité, bref, apporter une véritable plus-value à votre bien. Cette extension, esthétique et surtout agréable à vivre, devient, dès lors, une continuité de votre pièce à vivre ou de votre cuisine, tout en offrant une ouverture sur l'extérieur des plus appréciables. Le plus : un point de vue plus élevé et une plus belle vue !

Vous allez pouvoir utiliser ce nouvel espace selon vos goûts : jardin d'hiver, salon de lecture, salle à manger, coin bar-jeux... Les possibilités n'ont de limite que votre imagination ! Laissez donc libre cours à votre créativité pour faire de cet espace un endroit confortable, chaleureux et convivial ! Question décoration, là encore un large panel d'options s'offre à vous : contemporain, industriel, campagne, de style épuré ou cocooning... Il suffit simplement de veiller à créer une harmonie avec le reste de votre appartement ou maison, notamment par les revêtements de sol ou le coloris des murs.

Les autorisations requises pour transformer votre balcon en véranda

Si vous possédez une maison, vous devez tout d'abord obtenir une autorisation avant le lancement des travaux, en déclarant votre projet au service d'urbanisme de votre commune. Si la surface est supérieure à 20m², un permis de construire est obligatoire. Pour plus de simplicité, nos installateurs se chargent eux-mêmes des formalités administratives.

Si vous vivez en copropriété, vous devrez vous référer à votre réglement de copropriété. Ce dernier peut stipuler une interdiction, mais quoi qu'il en soit, vous devrez obtenir l'autorisation des copropriétaires lors d'une assemblé générale. Les balcons sont en effet considérés comme une partie commune à la copropriété, même si la jouissance privative est accordée à l'occupant du logement. Fermer son balcon revient à modifier l'aspect extérieur du bâtiment, d'où l'intervention de la copropriété.

Une fois ces autorisations obtenues, vous allez pouvoir réaliser les travaux pour enfin profiter de votre véranda. Vous serez surpris de découvrir votre intérieur sous un nouveau jour, et surtout ravi de jouir d'une surface supplémentaire !

N'hésitez pas à faire appel à Vérancial ! Nos vérandalistes se mettront au service de votre projet et vous apporteront les meilleurs conseils.